B3 participe à RÉFLEXÉCO
18 juin 2012

Le premier événement RéflexÉco organisé par la Section du Québec du Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDC) s'est tenu le 6 juin dernier. Dans le cadre de cet événement, Sébastien Breton a coanimé l'atelier « La collaboration dans le milieu de la construction durable » animé par l'architecte Normand Hudon, de Coarchitecture.

Cette journée visait à rassembler durant une journée toute personne intéressée, impliquée ou qui oeuvre dans le secteur du bâtiment et de la construction durable. Durant cette journée, les participants étaient d’abord conviés à assister à différentes présentations en matinée dans le but d’exposer des thèmes bien précis sur lesquels une analyse et une réflexion devaient être posées dans le but d’améliorer cette problématique et, par le fait même, la durabilité de notre environnement bâti. En deuxième partie, les participants étaient invités à s’impliquer dans l’un des ateliers proposés et où les conférenciers de la matinée devenaient animateurs. Ensemble ils ont vu à trouver des opportunités, pistes de solutions et propositions afin de modifier notre comportement et surtout, la manière dont nous oeuvrons actuellement. En tant que personne qui, à un certain niveau, contribue à changer nos pratiques et manières de faire qu’avons-nous à apporter et comment pouvons-nous ensemble modifier davantage le secteur?
Les thèmes étaient :
1. La collaboration dans le milieu de la construction durable
Conférencier : M. Normand Hudon, architecte, Coarchitecture
2. L’éducation et la collaboration avec le milieu communautaire
Conférencier : Daniel Pearl, architecte, L’OEUF
3. L’intégration du développement durable dans le cursus universitaire
Carmela Cucuzella, professeure assistante, Université Concordia

L’objectif principal de cette journée était de permettre à la Section Québec du CBDC d’obtenir diverses pistes afin de mobiliser les acteurs du milieu qui désirent participer à la construction de bâtiments plus écologiques, durables et profitables pour l’ensemble de la société. Grâce aux discussions et échanges qui ont eu lieu, seront ciblés des opportunités, des gestes et des propositions qui seront présentés dans un mémoire. Ce mémoire servira de base pour un plan d’action afin de modifier les pratiques.